Quel est le goût du cumin ?

Pour réussir à concocter de bons plats en cuisine, les ingrédients d’assaisonnement sont des composants essentiels. Disponibles en une large variété, ils offrent de fines touches à chaque repas en raison de leurs diverses senteurs et saveurs. Parmi eux, nous avons le cumin, un ingrédient retient aujourd’hui l’attention. Ce dernier présente un goût tout à fait intéressant, mais qui reste encore inconnu pour certains. Quel est donc le goût du cumin ? Découvrez-le dans ce guide.

Goût terreux, piquant et légèrement amer

Le cumin est une épice très célèbre dans certains pays du monde, à savoir l’Espagne, le Moyen-Orient, le Mexique, l’Inde, l’Afrique du Nord, etc. Il est fréquemment utilisé pour assaisonner les repas. En raison de sa nature, elle procure une saveur spéciale à chaque assiette dans laquelle elle se retrouve. Dès lors, il importe de s’intéresser aux propriétés qui fournissent une si grande renommée au cumin.

A voir aussi : La farine de maïs, un aliment versatile

En termes de propriétés, la première qui retient l’attention est le goût. Considérant ce dernier, les fins connaisseurs du cumin ont établi un profil précis. Ils retiennent, en majorité, que le cumin présente un goût de terre légèrement amer. Ce goût terreux est combiné avec une once de piquant et accompagné d’une fine touche de noix. Rappelons que cette description de goût est celle d’un cumin sec sous forme de grain. Lorsque grain est moulu, une fine touche agrume se fait ressentir dans le goût.

Saveur chaude, arôme poivré, musqué et boisé

Pour apprécier le cumin à sa juste valeur, le goût est une chose et la saveur qu’elle confère aux repas en est une autre. Une délicate attention est alors portée à la saveur des plats assaisonnés au cumin. Généralement, ces plats sont :

A lire également : Comment cuisiner la viande de bœuf ?

  • le curry indien,
  • le riz, les caris,
  • les plats de viande de bœuf ou d’agneau,
  • les chutneys, les falafels,
  • le houmous, le ragoût de porc,
  • les plats à base d’aubergine ou de pois chiche, etc.

Ainsi, pour chacun des plats énumérés, la présence du cumin se distingue par une saveur chaude assez prononcée. Cette saveur s’accompagne d’un arôme poivré, ce qui pousse parfois à faire une confusion entre le poivre et le cumin. En outre, les plats assaisonnés au cumin ressortent des arômes boisé et musqué. Une chose importante à retenir d’ailleurs est qu’avec la saveur procurée par les arômes, le cumin est considéré comme une épice polyvalente.

Différence entre les goûts de cumin en grains et moulu

Conventionnellement, il n’y a pas de forme fixe exigée pour l’usage du cumin, si ce n’est une recommandation. Autrement dit, le cumin peut bien être utilisé sous sa forme graine ou sous celle moulue. Notons cependant qu’une légère différence se présente. Les repas s’imprègnent juste assez du goût et de la saveur du cumin en grain. Cette saveur se perd assez néanmoins difficilement, car la graine conserve mieux ses propriétés savoureuses.

Dans le cas du cumin moulu, les choses se présentent autrement. Cette forme de cumin fournit une saveur plus prononcée lorsqu’il est ajouté aux plats. Les mets sont alors bien assaisonnés. Toutefois, le revers est qu’une fois moulu, le cumin conserve moins longtemps ses propriétés. Il est donc conseillé de ne moudre que la quantité exacte à utiliser.