Quels sont les différents régimes alimentaires ?

Aujourd’hui, de nombreuses personnes changent le quotidien alimentaire pour de multiples motifs. Entre autres, y figurent : maigrir, grossir, nutrition saine. À cet effet, un régime alimentaire représente un ensemble de nourriture qui constitue le quotidien nutritif des êtres vivants. De ce fait, les régimes se diffèrent par les aliments qui les constituent. Par conséquent, vous retrouverez un grand nombre de régimes alimentaires. Au travers de cet article, retrouvez ces distincts types de régimes alimentaires.

Le régime alimentaire Paléolithique

Avant tout, il convient de préciser que le régime alimentaire Paléolithique provient de notre profil génétique. Celui-ci vise à reprendre une alimentation ancestrale. Il s’agit précisément de celle des chasseur-cueilleurs. Notez bien que ce régime se révèle bénéfique pour les pertes de poids (et la forme). Non seulement ceci, il soumet de véritables intérêts à la santé. Tout en vous offrant une bonne réduction du risque de troubles cardiovasculaires.

A lire aussi : Réduire le gaspillage alimentaire : conseils pour des courses optimisées et une utilisation astucieuse des restes

Par ailleurs, le régime paléolithique ne préconise que la consommation des viandes et poissons maigres. Au nombre de ceux-ci, vous trouverez d’Inde, volaille, veau et bien d’autres. À ceci s’ajoutent les fruits pauvres en sucre et riches en antioxydants. De surcroît, avec ce régime, vous pourrez manger des légumes. N’oubliez surtout pas qu’une assiette paléolithique embarque plus de 50 % de légumes.

Le régime alimentaire cétogène

Le régime alimentaire cétogène consiste à adopter une absorption réduite de protéines, de glucides puis de lipides. Étant un régime restrictif, il vous incombe de pratiquer ce régime avec un suivi médical nutritionnel. En fait, ce régime réduit favorablement les poids. En outre, il agit aussi positivement sur les cas de cancer ainsi que troubles cognitifs.

A voir aussi : Comment réussir un apéro entre amis?

Les effets du jeûne, dans le cadre de ce régime, se reproduisent. Parce que le taux de glucose se diminue fortement dans le sang. Par ailleurs, sachez que le régime alimentaire cétogène exige une consommation de 50 % de lipides, de 2 % de glucides et de 8 % de protéines.

Le régime alimentaire Dukan

Le régime alimentaire Dukan s’apparente à un régime hypocalorique et hyper protéiné qui se subdivise en 4 étapes. En réalité, la première phase induit une perte rapide de poids. Quant à la deuxième phase, elle favorise une stabilisation et une consolidation extrêmes.

Le seul but du régime Dukan, s’avère la réduction considérable et rapide du poids. Malgré les différents risques sur la santé. Il possède des effets agressifs sur les organes. Ce qui le rend dangereux. Raison pour laquelle un grand nombre de personnes s’y ’abstiennent. Parfois jugé trop restrictif pour la plupart de ceux qui l’adoptent, il suscite un effet yoyo considérable.

Le régime alimentaire végétarien

Le régime alimentaire végétarien est une pratique qui exclut toute consommation de viande ou d’abats. Les nutritionnistes soulignent que les adeptes du régime végétarien doivent être très vigilants quant à leur apport en protéines et vitamines indispensables pour le corps humain, notamment la vitamine B.

Ce mode d’alimentation possède de nombreux avantages sur la santé des individus. Il permettrait notamment de réduire les risques cardiovasculaires et l’hypertension artérielle chez certains sujets.

Il se veut aussi bénéfique en matière environnementale. Effectivement, selon plusieurs études, l’élevage intensif serait un facteur important de pollution globale : déforestation massive pour constituer des pâturages (les arbres participant naturellement à la capture du dioxyde de carbone dans l’atmosphère), émissions importantes liées aux activités agricoles, etc.

Certains prônent même aujourd’hui le passage au ‘flexitarisme’, c’est-à-dire adopter une consommation modérée mais raisonnée en viande tout en augmentant sa consommation de légumes et de fruits frais.

Bien qu’il soit nécessaire d’être attentif à son alimentation lorsqu’on opte pour un régime végétarien, celui-ci a prouvé ses vertus écologiques et sanitaires indéniables.

Le régime alimentaire méditerranéen

Le régime méditerranéen est basé sur les habitudes alimentaires des populations du bassin méditerranéen. Il se caractérise par une consommation importante de fruits, légumes, céréales complètes, poissons et fruits secs.

Ce régime met aussi l’accent sur la modération en matière de viande rouge et d’aliments transformés. Les graisses animales sont remplacées par des graisses insaturées telles que l’huile d’olive ou les noix.

De nombreuses études ont mis en évidence un impact positif sur la santé pour les personnes qui suivent ce régime alimentaire. Effectivement, il serait associé à une réduction du risque de maladies cardiovasculaires, certains cancers ainsi qu’à une amélioration de la qualité du sommeil et à un renforcement du système immunitaire.

En plus de ses bénéfices pour la santé, le régime méditerranéen est aussi apprécié pour sa richesse gastronomique. Les plats typiques tels que la ratatouille ou le taboulé varient selon les pays mais tous partagent cette même philosophie : manger sainement tout en se faisant plaisir !

Le régime méditerranéen peut être considéré comme un véritable art de vivre : il allie cuisine savoureuse, pratique sportive régulière (marche notamment) et moments conviviaux autour d’une table avec ses proches.

Il faut noter que chaque individu doit adapter son alimentation à ses besoins spécifiques. Pensez à bien consulter un nutritionniste avant d’adopter ce type de régime alimentaire.

Le régime méditerranéen semble être une alternative intéressante pour ceux qui veulent manger sainement tout en diversifiant leur alimentation et en découvrant de nouvelles saveurs.